Les métaux précieux

Articles traitant des métaux précieux
  • ...
  • /
  • Pourquoi investir
  • /
  • Guide d'investissement

Tenté par les lingots d’argent ? Voici une solution

Signalée par le site www.argentmetal.com et par la très sérieuse revue économique suisse BILAN (27 avril 2011), la naissance de la société suisse EUPOROS n'est pas vraiment passée inaperçue. Et elle s’affirme aujourd’hui comme LE spécialiste de l’argent-métal, en particulier du lingot. Car s’il reste assez aisé de se procurer de l’or sous toutes ses formes, c’est beaucoup plus difficile pour l’argent.

C’est pourquoi, Louis SCHNEIDER, administrateur de cette société basée à Sion en Suisse, a décidé de tout miser sur cette « niche ». Il est vrai qu’avec une hausse du cours de 127 % entre février 2010 et février 2011, l’argent-métal a le vent en poupe. Et quand certains spécialistes vous prédisent un cours à 90 $, ce serait dommage de s'en priver.

Vous êtes nombreux à nous demander « comment acheter des lingots d’argent ». Ce dossier entend vous apporter une réponse.

LE PRINCIPE

Même si EUPOROS offre la possibilité d'acquérir lingots et pièces d'or en ligne, sa véritable spécialité, c'est l'argent. En effet, grâce à son partenariat avec les deux plus célèbres fondeurs de métaux précieux suisses que sont METALOR et ARGOR-HERAEUS, elle est une des rares sociétés au monde à pouvoir vous fournir presque immédiatement la quantité de lingots d’argent physique que vous désirez alors que, chez ses concurrents, cela peut prendre… plusieurs mois.

La commande est effectuée au cours du métal, plus une prime allant de 10 % à 15 % selon le type de lingot ou de pièce que vous souhaitez. Ensuite, trois possibilités s’offrent à vous.

➣ La première est le retrait immédiat de vos achats sur place. Cela se fait sur rendez-vous afin d’être certain que votre commande est prête. Dans ce cas, vous acquittez la TVA Suisse de 8 % mais, si vous les rapatriez dans votre pays, devez vous conformer aux règles fiscales qui s’y appliquent.

➣ La seconde est l’expédition de vos achats. Cela se fait par expédition assurée à 100 % par la société FEDEX, qui vous livre sous deux ou trois jours. Le coût moyen est de 20€ tout compris par kilo. C’est simple et fiable. Un bémol : FEDEX vous facture directement les 19,6 % de TVA dus en France sur l’argent (mais vous êtes alors exonéré de la TVA suisse).

➣ Dernière possibilité, très largement utilisée, le stockage dans le coffre d’ EUPOROS. Je devrais plutôt dire les coffres car les métaux sont stockés physiquement dans une banque dont le nom est tenu secret ; et, dans la salle des coffres de celle-ci, EUPOROS a fait construire un second coffre qui lui est exclusivement réservé. Dans ce cas, vous devez acquitter la TVA Suisse de 8 % (mais vous économisez 11.6 % de TVA française). Et si vous voulez retirer votre pactole ? Même principe qu’en cas de retrait immédiat : il convient de prendre rendez-vous quelques jours à l’avance.

LES PRODUITS

Le lingot d'argent 999 millième est vraiment leur spécialité. Il est proposé en version 1 kg, 500 g, 250 g et 100 g. Ils sont neufs (sans rayure), scellés, dans leur pochette plastique d'origine. Ils portent la marque de garantie de l'affineur, son titre, son poids et son numéro. Avec votre achat, si vous n'en prenez pas livraison, un certificat de stockage vous est délivré.

Pour les pièces, seules les « feuilles d'érable » canadiennes et les « Eagle » américains sont proposés. Pourquoi? Ces pièces sont disponibles en grande quantité et dans des délais rapides, ce qui permet de répondre en temps réel aux demandes des acquéreurs. Ces pièces sont présentées sous emballage protecteur d'origine.

LES POINTS À AMÉLIORER

➣ La seule possibilité de paiement reste le virement, ce qui est encore un peu limité. Néanmoins, il va être prochainement mis en place sur le site un mode de paiement en ligne par carte de crédit (montant maximum 2 000 CHF), ce qui va ouvrir la porte à ceux qui souhaitent investir dans des petites quantités.

➣ La revente : l’offre d’ EUPOROS en la matière reste très discrète. Si vous êtes venu chercher vos pièces ou lingots, ou si vous vous les êtes fait livrer, vous devez soit vous débrouiller seul pour les revendre, soit les rapporter chez EUPOROS qui va les racheter au cours du jour sans frais de dossier. Si vous les avez laissé au coffre de la société, elle peut vous les racheter au cours du jour, toujours sans frais de dossier (ce qui souvent « plombe » votre vente). En revanche, EUPOROS refuse un achat immédiat si les quantités que vous détenez sont trop importantes. Dans ce cas, il se fera en plusieurs fois. Il n’y a, néanmoins, aucune garantie de rachat automatique.

LES POINTS POSITIFS

➣ La société est basée en Suisse francophone et opère donc en français, ce qui facilite grandement les échanges et les explications. C’est sans doute pour cela que 65 % de ses clients sont des Français !

➣ Vous pouvez commander la quantité que vous désirez. Il n’y a pas de limite et EUPOROS s’engage sur les délais de disponibilité.

➣ Les lingots sont scellés sous vide, ce qui les garantit de l’oxydation.

➣ Il s’agit bien de pièces et lingots physiques et non de simples certificats virtuels sans valeur.

Ce n'est sans doute pas par hasard qu' EUPOROS est un terme grec qui signifie « riche en ressources, ingénieux, inventif, fortuné » !

Pourquoi Investir Dans L’argent-Métal ?

Ce n'est sans doute pas par hasard que le très sérieux magazine US « NUMISMATIC NEWS » a organisé ce 16 juin un séminaire intitulé « Investing in Silver ». EUPOROS développe à ce sujet un argumentaire en 10 points :

1. Les mines d’argent seront épuisées d’ici quinze ans environ (2020/2030).

2. Les stocks mondiaux sont tombés de 10 milliards d’onces en 1950 à 1 milliard en 2010, et il est vraisemblable que le mouvement continue.

3. De nouvelles applications industrielles ou médicales voient le jour, qui consomment de nouvelles quantités d’argent.

4. L’argent consommé par l’industrie n’est généralement pas du tout recyclé. Une fois consommé, l’argent disparaît.

5. À la fin des années 1960, les USA et les États européens ont retiré de la circulation les pièces de monnaie en argent. Ces pièces ont été massivement fondues et converties en lingots, recyclage qui donc diminue progressivement.

6. L’argent est cinq fois plus rare que l’or. Il y a 4 983 millions d’onces d’or en stock, mais seulement 965 millions d’onces d’argent.

7. Le ratio or/argent était de 1 : 65 à l’été 2010 (1 lingot d’or a la même valeur que 65 lingots d’argent), alors que l’argent est plus rare que l’or, et que la moyenne séculaire était de l’ordre de 1:15. Le ratio actuel redescendra vers la moyenne normale, c’est-à-dire que l’argent montera en valeur par rapport à l’or.

8. Au sommet de la précédente hausse des métaux précieux (1980), l’or culminait à 850 $ l’once et l’argent à 50 $. Le cours actuel de l’or est supérieur à celui de 1980, mais le cours actuel de l’argent est inférieur à celui de 1980, donc il a une large capacité de rattrapage avant qu’on puisse parler de « bulle ».

9. La bourse des matières premières COMEX à New York est incapable de livrer l’ensemble des contrats de vente à terme venant à expiration, car ses stocks d’or et d’argent représentent seulement une fraction du volume global des transactions. Tant que les spéculateurs se contentent de se faire payer leurs bénéfices en dollars, la « réserve fractionnelle » de métaux peut suffire, mais si jamais trop de personnes en même temps venaient à exiger la livraison physique du métal, cette bourse devrait déclarer forfait et les cours exploseraient.

10. Quand tout le monde veut acheter le même produit, il faut surpayer sa valeur. Au contraire, quand peu d’investisseurs sont intéressés, on peut l’avoir à prix sacrifié. Or l’argent est un placement méconnu. Par rapport à l’ensemble de la population, seuls quelques rares avertis en thésaurisent. Par conséquent, la valeur de l’argent est largement sous-évaluée. L’ensemble de toutes les réserves mondiales vaut à peine 20 milliards de dollars ; le marché des emprunts pèse 100 000 milliards et celui des actions 40 000 milliards ; si seulement 1 % des sommes investies en obligations se dirigeaient vers le métal argent, le prix de ce dernier serait multiplié par 50. Si on prenait 10 % des obligations et des actions, le prix serait multiplié par 700.

Télécharger cet article en PDF

 

Auteur : Bruno COLLIN
Source : www.investisseur-or-matieres.com



Commentaires

Aucun commentaire actuellement

Ecrire un commentaire

Trier les articles par:

Textes


Vidéos


Radios

Alerte de publication: