Les métaux précieux

Articles traitant des métaux précieux
  • ...
  • /
  • Pourquoi investir
  • /
  • Guide d'investissement

DES CHIFFRES PROVENANT DE LA CHINE MONTRENT UNE MANIPULATION SUR L’OR

Depuis plusieurs décennies, on estime que certaines grandes organisations financières ont manipulés la performance de l’or sur le marché.

Cela se concentre sur le marché de Londres et certains surnomment cette manipulation comme la London Fix.

Mais ceux qui ont lancés l’alerte sont considérés commes des fauteurs de trouble et des théoriciens du complot, mais de récentes révélations nous permettent d’y voir plus clair dans ce méli-mélo.

Le 11 mars 2014, le Wall Street Journal a rapporté que l’AIS Capital Management a lancé une action en justice contre de nombreuses grosses banques incluant la PLC de Barclay, la Deutsche Bank, la HSBC et quelques autres.

La plainte concerne le fait que ces banques ont manipulés le prix de l’or pour leurs propres intérêts et cette plainte suit des enquêtes officielles en Angleterre et en Allemagne.

UN SCANDALE PIRE QUE LE LIBOR

Comme dans l’affaire du London Inter Bank Offered Rate (Libor), le prix de l’or à Londres forme un genre de Benchmark sur le prix Spot des principales transactions sur les métaux précieux dans le monde.

Le scandale du LIBOR a dévasté le monde financier, mais un responsable Senior sur la régulation financière en Allemagne estime que la manipulation sur l’or serait bien pire que le scandale du LIBOR.

Et pour comprendre la gravité de l’affaire, il est important de connaitre les flux internationaux sur l’or pour voir ceux qui achètent et ceux qui vendent afin de découvrir les failles dans le système.

Les principales transactions sur l’or sont toujours très opaques. En dépit des demandes par le FMI, les investissements dans l’Est sont difficiles à suivre.

En 2009, la Banque centrale de Chine a déclaré que ses détentions sur l’or avaient augmentées de 75 % passant de 600 à 1054 tonnes. Selon Wikipedia, cela fait de la Chine comme le 6ème pays le plus important en termes de possessions sur l’or.

La Gold Field Mineral Services (GFMS) estime que la production mondiale de l’or en 2013 était de 2 982 tonnes. Avec une production annuelle de 428 tonnes, la Chine est le principal producteur du métal jaune.

Mais comme la Russie, la Chine n’exporte pas son or. Si on fait la moyenne de la production chinoise sur les 3 dernières années, alors la quantité d’or détenue actuellement par la Chine a augmentée d’environs 1284 tonnes pour un total de 2 338 tonnes.

Et cela ferait de la Chine comme l’un des plus grands détenteurs de l’or au monde. Mais l’histoire ne s’arrête pas là, car la Chine importe massivement via Hong-Kong et Shanghai.

L’INDE ET LA CHINE SONT LES PRINCIPAUX DÉTENTEURS SUR L’OR

Selon Forbes Asia, la China Gold Association montre que la consommation de l’or en Chine a augmentée de 41 % en 2012 passant à 1 176 tonnes en 2013. La Chine ne publie pas des chiffres officiels et donc, on doit juste faire des extrapolations.

Et si on ajoute la production annuelle chinoise de 428 tonnes, la Chine aurait possédé 1604 tonnes d’or l’année dernière. Les importations de l’Inde, rapportés par Bloomberg, étaient de 978 tonnes l’année dernière.

Et donc, l’Inde et la Chine possèdent un total de 2 582 tonnes d’or, soit 82 % de la production mondiale.

Et si on ajoute les importations chinoises sur l’or, ce pays possède environ 3514 tonnes. Si on suppose que les USA possèdent toujours l’or détenu par la Fed, cela fait de la Chine comme le second plus grand détenteur d’or au niveau national.

En plus de l’Inde et de la Chine, l’Indonésie, l’Arabie Saoudite et la Thailande ont augmentés leurs détentions sur l’or en 2013. Et étant donné que l’or représente un symbole de richesse, ces chiffres montrent que la vraie richesse est en train de passer de l’occident vers l’orient.

Il est clair que cette demande croissante sur l’or de l’Orient a fait que les banques occidentales ne peuvent plus baisser le prix sur l’or. Et on peut aussi se poser des questions si les banques occidentales ont pu être encouragées par des pressions politiques à ne pas effectuer des livraisons physiques d’or.

LA FED NE POSSÈDE PLUS SON OR ?

Au début de 2013, l’Allemagne a demandé le rapatriement de 300 tonnes sur ses 3 396 tonnes d’or à la Fed et cette dernière a demandé un délai de 5 ans pour la livraison. A la fin de l’année, la Fed a juste livré 5 tonnes d’or.

Etant donné que la Fed appartient partiellement aux banques, les audits de contrôle sont aussi partiels. Est-ce que la quantité d’or détenue par la Fed qui est de 8133,5 tonnes appartient en réalité à d’autres pays tels que l’Allemagne ?

Est-ce que la Chine est déjà le plus grand propriétaire et non uniquement détendeur de l’or mondial ? Et si c’est le cas, le centre financier à Hong-Kong réputé pour sa stabilité pourrait ouvrir le chemin vers une passation de pouvoir entre l’Occident vers l’Orient et surtout que cela nuirait considérablement à la crédibilité internationale du dollar.

Les récentes hausses sur le prix de l’or se basent sur la peur de l’inflation, des taux d’intérêts minorés sans oublier la situation en Ukraine. On peut aussi ajouter le fait d’une rupture de stock potentielle de l’or physique et le déclin du pouvoir des banques occidentales à contrôler le prix qui pourrait nous mener à un marché vers la hausse malgré des risques de récessions.

 

Auteur : 47carat.com
Source : http://www.europac.net/



Commentaires

Aucun commentaire actuellement

Ecrire un commentaire

Trier les articles par:

Textes


Vidéos


Radios

Alerte de publication: